Non classé

l'éducation sentimentale contexte historique

Il semble qu’ici, chez Flaubert comme chez Barthes, les termes soient renversés ou du moins clairement nuancés. 21Ces qualités antiques sont particulièrement intéressantes pour notre propos, elles semblent en effet se projeter sur les étoffes des héroïnes flaubertiennes. 22Voyons, donc, quelles étaient les sources choisies par l'écrivain normand pour l'épisode du roman qui se passe pendant les journées de juin : je limiterai mon analyse aux ouvrages dont on peut prouver l'utilisation de la part de Flaubert, car on les trouve cités dans ses notes de travail. The story focuses on the romantic life of a young man at the time of the French Revolution of 1848 LÉducation sentimentale, histoire dun jeune homme est un roman de l'écrivain français Gustave Flaubert, publié le 17 novembre 1869 chez Michel Lévy frères. Elle est présente deux fois : la première fois, au début du roman, lorsque chez les Arnoux Frédéric trouve une ombrelle qu’il va casser par inadvertance ; la seconde fois, le lendemain d’une visite à Rosanette, bien après le discours de la faïencerie de Creil, où Frédéric tente de séduire Mme Arnoux. Né avec la Révolution française, le drapeau tricolore est l’objet de forts enjeux : supplanté par le drapeau blanc monarchique des Bourbons, il est de nouveau remis en question par les révolutionnaires de 1848 puis par la Commune parisienne, . Écrire avec la peinture au XIXe siècle, Hermann, Paris, 2011. Les plus célèbres parmi les porte-paroles du socialisme naissant — de Louis Blanc à Pierre Leroux, du fouriériste Victor Considérant à Pierre-Joseph Proudhon — présentèrent leurs systèmes au public. J’ai l’idée, quand je fais un roman, de rendre une couleur, un ton. 29Pour avoir une confirmation de cela, revenons au texte de L'Éducation sentimentale : comme on sait, les journées de juin n'y sont pas directement traitées. Elles ne désignent pas des taches créatrices, signes d’œuvres à venir, mais des visions sociales et politiques monochromes qui ne s’accordent pas au domaine esthétique : « — Laissez-moi tranquille avec votre hideuse réalité ! Une hiérarchie s’établie au sein du récit par les verbes. Tel est le cas de L’Éducation sentimentale pour ce qui est de ce grand phénomène politique et social que fut la Révolution de 1848 ; et cela, bien que dans son roman Flaubert donne de cet événement une interprétation très éloignée de celle qui était courante à son époque dans son milieu social, comme j'essaierai de le montrer par la suite. Mais l’Art n’est pas dans la Nature ! Genre : Roman. Cette dynamique narrative montre combien le récit flaubertien est lié à une expérience du visuel. 48 Lettre du 29 mai 1852 ; Gustave Flaubert, Correspondance, op. Et il continue : « La France, ne sentant plus de maître, se mit à crier d'effarement, comme un aveugle sans bâton, comme un marmot qui a perdu sa bonne47. » Au printemps de 1848, suivant Flaubert, la bourgeoisie française était déjà prête à se jeter « sous la semelle des bottes » d'un dictateur, pour reprendre l'expression qu'il utilise au lendemain du coup d'état de Napoléon III dans une lettre à Louise Colet48. 27 Dans une lettre à George Sand datée du 6 mai 1867, Flaubert écrit : « J’ai été deux fois à l’Exposition ; cela est écrasant. Pourquoi ce livre-là n’a-t-il pas eu le succès que j’en attendais ? Les couleurs de la politique française et les variations politiques du XIXe siècle sont visibles via le drapeau français. , sous la direction de Gisèle Séginger, Lettres modernes Minard, Paris, 2010, f° 637 : II-04000474 (Transcription : décembre 2007, Couleur & culture : usages et significations de la couleur de l’Antiquité à l’abstraction. Bien plus, il y adhère si intimement qu’on ne saurait les séparer sans dommage41 ». Livre audio gratuit enregistré par Sylvie Pour Audiocite.net. 66 Bernard Vouilloux, « L’image gravée sur le réel », art. Le 15 septembre 1840, vers six heures du matin, la Ville-de-Montereau, près de partir, fumait à gros tourbillons devant le quai Saint-Bernard. 58 Bernard Vouilloux, « L’image gravée sur le réel », art. En effet, les différentes écoles historiques — celles des conservateurs, des libéraux, des aristocrates, des bonapartistes, des démocrates, des républicains et des socialistes — offrent, dans leurs récits, des interprétations des événements très différenciées. La gorge-de-pigeon évoque la. Inversement, le nom composé entre, le visuel, dans la construction du sens qui semble s’imposer d’emblée : au plus proche du présent de la sensation, il, L’organique et l’atmosphérique, la sensation et le dérèglement des sens, le bourgeois hors de lui : le principe d’absence de hiérarchie qui peut régir l’écriture flaubertienne et que, travaille manifestement par l’absence de perspective, que Flaubert se reprochera et qui lui sera reproché. Sont-ce des hommes qui s'occupent d'économie politique ou sociale ? 10La provenance de l’ombrelle entre en écho avec le rouge des Chinois qu’Arnoux cherche dans sa fabrique de faïence d’objets en série, un rouge qui se volatilise26 : un des traits sémantiques de la couleur gorge-de-pigeon est comme transféré dans la propriété du rouge. — Enfin parut le notaire, un panama sur la tête, un lorgnon dans l’œil ; car l’officier ministériel n’étouffait pas en lui l’homme du monde51. Notons également que ces notions renvoient à une longue tradition philosophique qui pose la bigarrure comme problème en l’adossant à la fausseté de l’ornement, laquelle est incarnée, dans le domaine du langage et de la parure, par le sophiste, le peintre ou la femme suivant la dialectique de l’être et du paraître71. 26 Alberto Cento, Il Realismo documentario nell'Éducation sentimentale, Liguori, Naples, 1967. De plus, normalement les textes littéraires ne se limitent pas à explorer les lieux communs du débat politique contemporain : ils contribuent puissamment à les construire et à les répandre dans la société, grâce à l'ampleur de leur diffusion, qui est d'ordinaire infiniment plus grande que celle des textes qu'on pourrait qualifier de politiques au sens strict du terme (textes philosophiques, juridiques, etc.). Cet adjectif vient caractériser le tissu d’une ombrelle et d’une robe, deux objets qui transitent d’un roman de Flaubert à l’autre. 24 En ligne : http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/education/es_pel.php. Pour saisir l'état exact du débat culturel et les mots-clés du langage qui était répandu en France en 1835, même au point de vue politique, l'historien devrait donc étudier ces deux ouvrages fondamentaux ; mais il devrait aussi bien être conscient du fait que, dans la même période, il y avait d'autres textes, presque oubliés aujourd'hui, et qui connurent pourtant une diffusion encore plus large à l'époque : pensons aux romans-vaudevilles de Paul de Kock, qui était alors l'écrivain le plus populaire (en 1835 sortit des presses, entre autres, son roman Ni jamais, ni toujours), ou bien aux Mémoires de Pierre-François Lacenaire, le poète-assassin qui fut exécuté en 1836. Dissociés, ils ne participent d’aucun chatoiement que la robe aurait pu produire. 24Stern, quant à elle, raconte certaines des calomnies diffusées par la presse royaliste au sujet des insurgés : on disait qu'ils étaient presque tous des forçats, « comparables à tout ce que les bagnes vomissent de plus abject », qui « attendent en frémissant le signal du meurtre, de l'incendie, du pillage34. » Alors que, en réalité, la conduite des ouvriers aurait été des plus responsables : « Pendant que l'on parlait ainsi des ateliers nationaux, ils envoyaient incessamment au ministère des travaux publics des députations qui apportaient les propositions les plus justes et les plus raisonnables35. » Selon l'historienne, « Ce qui fit la puissance de l'insurrection de juin et son incroyable durée, bien qu'elle n'eût jamais ni plan, ni chef, c'est qu'elle avait à son origine, et qu'elle conserva jusqu'à la fin, dans l'esprit d'un grand nombre, le caractère d'une juste protestation contre la violation d'un droit36. » Elle aussi stigmatise les massacres des ouvriers, déjà vaincus, par la Garde Nationale : « Ce furent surtout les enfants de la garde mobile qui parurent avides de sang, emportés par “L'enthousiasme du carnage”37. », 25Caussidière, dans son récit des événements, souligne que la réaction avait été, sans doute, soigneusement préparée pendant des mois, et l'émeute habilement provoquée afin de servir de prétexte : « Pendant trois heures, le pouvoir abandonna Paris à la révolte, sans qu'aucun ordre fît mouvoir les troupes dont il disposait. L'éducation sentimentale by Gustave Flaubert. rien ne peut donner l'idée du vomissement que m'inspire ce vieux melon diplomatique, arrondissant sa bêtise sur le fumier de la Bourgeoisie ! 12 Lettre du 7 octobre 1852 ; Gustave Flaubert, Correspondance, op. Par exemple, dans mon roman de Carthage, je veux faire quelque chose de pourpre. Dans Le Figaro du 20 novembre 1869, Amédée de Cesena faisait la comparaison entre l'écriture de Flaubert et la peinture du « rouge » Gustave Courbet, maître du réalisme social en peinture et ami de Proudhon : une comparaison qui n'était pas faite pour flatter l'écrivain rouennais. Sa pratique d’écrivain trouve ainsi de singuliers échos chez Roland Barthes, un des commentateurs de l’œuvre flaubertienne, qui s’interroge sur l’ambivalence de l’adjectif, qu’il juge trop prédicatif. Le compte rendu du livre s'achevait sur ces mots : « Mais ce qui est moins drôle encore, ce sont les fréquentes excursions de l'auteur dans le domaine de la politique. Fausto Proietti, « Histoire des idées politiques et sources littéraires : L'Éducation sentimentale dans le contexte des jugements historiques sur Juin 1848 Â», Flaubert [En ligne], Histoire/Politique/Société, mis en ligne le 18 mai 2013, consulté le 21 décembre 2020. Le choix sera de courte durée quant à l’invitation puisque c’est Deslauriers qui répondra à sa place, mais une confusion sur le destinataire est maintenue : « Et le clerc écrivit une acceptation, à la troisième personne22. Voir aussi John Gage, Couleur & culture : usages et significations de la couleur de l’Antiquité à l’abstraction, traduit de l’anglais par Anne Béchard-Léauté et Sophie Schvalberg, Thames & Hudson, Londres, Paris, 2008. », 27Condensant une visualité faite de variations lumineuses et colorées qui ne recourt pas aux participes (changeant), aux adjectifs substantivés (le blanchâtre), ou aux groupes nominaux (le moiré du tissu), privilégiant les variations colorées plutôt que la vue par taches, l’épithète « gorge-de-pigeon » échappe à la catégorie réductrice de l’impressionnisme littéraire qui a pu caractériser l’écriture et la poétique de Flaubert. Cela passait comme un manteau sous le visage de l’idole, et, remontant étalé sur le mur, s’accrochait par les angles, tout à la fois bleuâtre comme la nuit, jaune comme l’aurore, pourpre comme le soleil, nombreux, diaphane, étincelant, léger, . Subsiste dès lors une opposition entre drapeau rouge et drapeau tricolore. » Rosanette entre dans la « Caverne-des-Brigands36 », rejoint une voiture qui les attend dans le « Bas-Bréau » et « le lendemain, ils allèrent voir la Gorge-au-Loup, la Mare-aux-Fées, le Long-Rocher, la Marlotte ». La banalité de la robe est marquée par l’adjonction de l’épithète « belle » qui réfère au domaine du général, et partant, du commun, de sorte qu’il vient ternir le tissu jusqu’à l’affadir. La subtilité des variations colorées est empêchée par le clinquant des bagues et de la chaîne en or. Il qualifie son travail, l’étude de la constitution du roman, dans des termes qui conviendraient à l’esthétique gorge-de-pigeon mise au jour dans L’Éducation sentimentale : Quand je produis des Notations, elles sont toutes « vraies » : je ne mens jamais (je n’invente jamais), mais précisément, je n’accède pas au Roman ; le roman commencerait non au faux, mais quand on mêle sans prévenir le vrai et le faux : le vrai criant, absolu, et le faux colorié, brillant, venu de l’ordre du Désir et de l’Imaginaire -> le roman serait poikilos, bigarré, varié, tacheté, moucheté, couvert de peintures, de tableaux, vêtement brodé, compliqué, complexe ; racine pingo [peindre], broder avec des fils différents, tatouer ; cf. Il s'agit, essentiellement, de quatre textes : celui d’Hippolyte Castille, Histoire de la Seconde République Française (1854-1856) ; celui de Daniel Stern (nom de plume de Mme D'Agoult), Histoire de la Révolution de 1848 (1850-1853) ; celui de Marc Caussidière, Mémoires de Caussidière, ex-préfet de police et représentant du peuple (1849) ; et finalement, celui de Louis Blanc, Pages d'histoire de la Révolution de février 1848 (1850)30. Pocock, dont les grands ouvrages parus dans la décennie 1970 représentent la mise en place d'une méthodologie « contextuelle » pour l'étude de l'histoire des idées politiques. Stendhal, Flaubert,  Le Seuil, Paris, 1954, p. 203. Le Gouvernement provisoire, qui comptait parmi ses membres Louis Blanc, établit les ateliers nationaux, afin de garantir le droit au travail : les ouvriers — dans un nombre qui atteignit, en mai 1848, les 120000 unités — y étaient employés par l'État. En effet, en février 1848 le mécontentement monte contre la monarchie de Louis-Philippe Bonaparte. 6 Lettre du 3 février 1873 ; ibid., t. IV, p. 642. La futaie de hêtres est très haute. 17Si l’aplat et le chatoiement, qui dénotent un rapport à la surface, dominent, la notion de temporalité n’est donc pas pour autant exclue. Elle reprend sa place, comme si aucune substitution n’allait avoir lieu et comme si elle ne représentait pas de cadeau véritable. Langue : Français . 23Les rubans roses s’agitent derrière eux, ils sont une pâle copie des rubans roses52 qui « palpit[ent] au vent, derrière elle », c’est-à-dire derrière Mme Arnoux, lors de sa première apparition53. Cela me confirme dans le dégoût de ma patrie et la haine que je porte à ce Prudhomme. Si la description dans laquelle s’inscrit la robe lui confère une harmonie certaine, liée à une esthétique de la surface, cette harmonie est cependant mise à rude épreuve. — dit-il — qu'ils s'en aillent51 ! » Dans le deuxième chapitre de la troisième partie du roman, l'épisode du dîner chez le même banquier offre à Flaubert l'occasion de récapituler bon nombre des lieux communs du discours réactionnaire après juin 1848, tels qu'ils avaient été dénoncés par les mémorialistes démocrates52. Elle s’évaporait ; ils en versèrent de la froide ; la différence de température fit éclater les bocaux ». Avant tout, l'idolâtrie bourgeoise envers la propriété — mise en cause par les socialistes — est présentée par l'écrivain dans ce très célèbre passage : « Alors, la Propriété monta dans les respects au niveau de la Religion et se confondit avec Dieu. Donnez-lui une poignée de main de ma part, pour le remercier de sa sympathie. », 17 Lettre de Sand à Flaubert du 31 juillet 1868, ibid., p. 783: « Il faut se dire que tous ceux qui avaient une intelligence, ont terriblement marché depuis vingt ans et qu'il ne serait pas généreux de leur reprocher ce qu'ils se reprochent probablement à eux-mêmes […]. Voulait-on donc laisser grandir l'émeute pour anéantir d'un seul coup les travailleurs insurgés ?38 » Au mois d'avril, déjà, les réactionnaires « découvrirent cette fameuse trinité nouvelle, destinée à remplacer la formule : liberté, égalité, fraternité. Dans. Dans le tableau, ses grandes plumes déployées derrière Rosanette ne semblent pas sauver le ridicule de la scène. Depuis longtemps, et notamment à la suite de la révolution méthodologique opérée par l'« école de Cambridge » dans les années 19702, l'histoire des idées politiques n'est plus censée, comme elle l'était auparavant, se borner à étudier les œuvres des « grands philosophes » ou des penseurs consacrés par la tradition ; de plus en plus, même la structure des textes destinés aux étudiants des universités a commencé à se métamorphoser. l'Éducation sentimentale est un récit parfaitement « plat », «où rien n'agrippe à l'intérieur du temps qui s'écoule» (Charles du Bos). La modernité esthétique apparaît davantage sous l’angle de l’entremêlement que de la rupture radicale ou de l’ode au nouveau. Une révolution qui cherche à faire naître et à garantir des droits nouveaux pour tous. Si Flaubert cherchait à « rendre une couleur, un ton61 » dans ses romans, bien avant la constitution d’une intrigue, le motif gorge-de-pigeon rejoint plus précisément une autre obsession de Flaubert, la métamorphose : « Je suis dévoré maintenant par un besoin de métamorphoses. je crois que personne n’a poussé la probité plus loin », Correspondance, t. III, p. 720 (lettre à Mme des Genettes, début octobre 1879). URL : http://journals.openedition.org/flaubert/1921. Il arrive souvent que d'autres textes, plus populaires — et pour ce qui est du XIXe siècle, par exemple, les chansons populaires, les pièces de théâtre, etc. (MD f° 340) », , lors des journées de 1848 où il est repéré par Hussonnet, journaliste arriviste, contrarie la mise en évidence des valeurs liées aux « couleurs de la République » à partir de la conformation, autrement dit du mimétisme, avec le peuple : avec le rouge, « Arnoux, par sa fureur, se met à ressembler à ceux contre lesquels il s’interpose », analysent Pierre-Marc de Biasi et Déborah Boltz. Du point de vue de l’histoire littéraire et culturelle voir Virginie Pouzet-Duzer, L’impressionnisme littéraire, Presses Universitaires de Vincennes, Saint-Denis, 2013. Pourquoi cela ? Les historiens démocrates et socialistes soulignaient les responsabilités de l'Assemblée, et notamment des royalistes, qui avaient enflammé les âmes des prolétaires en décrétant la dissolution des ateliers nationaux ; les historiens conservateurs — qu'ils fussent royalistes ou bonapartistes —, au contraire, attribuaient la responsabilité des massacres à l'influence exercée auprès du peuple par les funestes utopies des socialistes. par Gustave Flaubert. Un jeune provincial de dix-huit ans, plein de rêves et plutôt séduisant, vient faire ses études à Paris. Tout est là, l'amour de l'Art »5. Il ne se trouve pas dans la scène représentant l’apparition de Mme Dambreuse, mais dans un autre contexte, celui du résumé itératif des promenades de Frédéric sur les Champs-Elysées (p. 23). 3 Voir Meaning and Context: Quentin Skinner and his Critics, ed. 45 Correspondance, t. III, p. 313 (Croisset, 29 mars 1863). Voici le souvenir de Castille à ce sujet : « Aux vastes interrogations du XIXe siècle, l'égoïsme des hautes classes n'avait pas d'autre réponse que : Il faut en finir 42 ! » ; celui de Stern : « Ces partis voulaient en finir ; et ce n'était pas uniquement avec les ateliers nationaux qu'ils voulaient en finir, c'était avec la révolution, avec la liberté, avec la République43. » Pour en finir une fois pour toutes, rappelle Caussidière, certains proposèrent de faire sauter le faubourg Saint-Antoine : « Il fallait, disaient les plus exaltés, détruire cet arrondissement pour sauver les onze autres44. » Finalement, selon Louis Blanc : « Ayant compté le nombre de soldats dont regorgeait la ville, quelques-uns désiraient le combat, dans l'espoir du triomphe. Le XVIII Brumaire de Louis Bonaparte, traduit de l'allemand par Léon Rémy, Schleicher Frères, Paris, 1900. Le critique a analysé la variété et les pouvoirs des « existences gorge-de-pigeon », qu’il repère dans la Correspondance. De façon furtive, ce tissu est donc à l’interface de l’ancien et du moderne. 3La méfiance envers l'utilisation des textes littéraires comme sources à part entière pour l'histoire des idées politiques doit être considérée désormais comme rien de plus qu'une idée reçue ; néanmoins, ce préjugé a la vie dure. La proposition relative pourrait être paraphrasée par une construction nominale du type « en provenance de Chine » mais la mise en valeur de l’objet en serait dès lors amoindrie. Chez Flaubert, le vêtement « pactise avec le corps. 20Dans le premier chapitre de la troisième partie de L'Éducation sentimentale, Flaubert s'amuse à renverser le lieu commun du « beau peuple » de février : placés dans un contexte qui ressemble plus à un « spectacle », à une mise en scène de théâtre qu'à une vraie révolution, les insurgés sont, à maintes reprises, qualifiés de « canaille », de « populace » composée par des « galériens », des « voyous », des « prostituées » ; les occupations auxquelles ils se livrent sont exemplifiées par l'usage des verbes « voler », « violer », « détruire »29. par le biais de l’adjectif « gorge-de-pigeon » permet de suivre une trame furtive mais non moins signifiante qui donne consistance au changement en combinant les plans narratif, poétique et esthétique. Pour une plus ample bibliographie, je me permets de renvoyer à Fausto Proietti, « L'Éducation sentimentale di Gustave Flaubert come testo politico », Storia e Politica, n° 3, septembre-décembre 2012, p. 453-473. The author, who works in the field of the History of Political Ideas, focuses on the way Flaubert depicts the June 1848 Parisian insurrection, which he considers to be the main reason why the novel was perceived as a “subversive” one by his contemporaries. La gorge-de-pigeon évoque la muance de Montaigne — « toutes choses sont en fluxion, en muance et variation perpétuelle72 » — un perpetuum mobile néanmoins rythmé par les ruptures politiques propres à la modernité : démembrée, la robe de Mme Arnoux est le symbole tant de la fin des amours et des illusions, que, d’un point de vue plus général, des changements sociaux et politiques aux prises notamment avec l’économie.

Fond D'écran Animé La Mecque, Carte Anniversaire Prête à Imprimer Gratuite, Enquêtes Criminelles Narrateur, George De La Jungle Parole, Espagne U21 Transfermarkt, Déco Vintage Cuisine, Visiter Bruxelles Et Ses Alentours, Alinéa Hénin-beaumont Ouverture,

Partager sur :
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
No comments yet! You be the first to comment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *